La gestion des tâches dans un  couple  .

par | Fév 15, 2024 | People and Culture | 1 commentaire

Il est 18 heure à Yaoundé Marie Embom est responsable marketing d’une multinationale elle part précipitamment de son bureau   , elle doit rejoindre son domicile le plus tôt possible pour pouvoir libérer la dame de ménage de son domicile  , Marie  gagne assez d’argent par mois,  deux fois mieux que  Christophe Embom son époux quant à lui mécanicien dans une entreprise de transport de la ville , ils sont parents de deux enfants  Mahée et Iris Embom .  Les revenus combinés  du couple leur permettent d’embaucher une dame de ménage qui  est chargée de s’occuper des tâches ménagères et de   leurs 2  enfants  jusqu’à l’heure de retour du bureau de  Marie . Cette situation est quasi ordinaire dans nos sociétés .  L’heure de retour de Christophe ne détermine pas la suite de la journée ou du moins de la soirée  , il peut revenir à l’heure qu’il souhaite. Mais les tensions montent , il ya tout graduellement un problème de  division des tâches dans ce couple. Qui fait quoi ? Quelle aptitude possède l’un et pas l’autre  quelles  reconnaissance et valorisation des efforts de l’autre ?

Un Couple communicatif

La division des tâches ménagères et des responsabilités dans un couple est un sujet crucial qui peut avoir un impact significatif sur la dynamique relationnelle et le bien-être des partenaires. Cette question, souvent appelée “charge mentale”, fait référence à la répartition inégale des tâches domestiques et des responsabilités entre les membres du couple, ce qui peut entraîner des tensions, des incompréhensions et des déséquilibres. Ce sujet présente de nombreux enjeux malheureusement très souvent ignorés , ils vont des inégalités   à la communication de base .  La division des tâches sans être une règle écrite obéit à  trois principaux   Enjeux :


1-Les inégalités de Genre: Souvent, les rôles traditionnels assignés aux hommes et aux femmes peuvent influencer la répartition des tâches au sein du couple, créant ainsi des déséquilibres et des frustrations. Les stéréotypes du genre les femmes font ceci , les hommes font cela , contribuent à l’entretien d’un ordre à priori préétabli.  Les inégalités de genre jouent donc un rôle significatif dans la répartition des tâches domestiques au sein des couples, influençant la dynamique relationnelle et contribuant à des déséquilibres perçus. Les rôles traditionnellement assignés aux hommes et aux femmes dans la société  affectent la répartition des tâches au sein du couple Embom . ” Christophe me disait par le passé qu’il ne voudrait pas être au courant de ce qui se passe sur le plan ménager , c’était acceptable parce qu’il avait été ainsi éduqué , en plus il ne voulait pas que  les membres de sa famille puissent le trouver en plein travail ménager avec moi ,  à longue je n’en pouvais plus. ”

2- La charge Mentale: La charge mentale englobe la gestion mentale des tâches, la planification des activités, la coordination des rendez-vous, ce qui peut incomber de manière disproportionnée à l’un des partenaires. La charge mentale représente un aspect souvent invisible mais essentiel de la répartition des tâches au sein d’un couple. Elle englobe la gestion mentale des responsabilités domestiques, la planification des activités et la coordination des rendez-vous, et peut peser de manière disproportionnée sur l’un des partenaires, généralement les femmes. . . “ j’ai plus de responsabilités professionnelles que Christophe , toute fois la charge et la gestion de notre ménage m’incombait  à 80% , ce fut vraiment pénible ” affirme Marie d’un ton très frustré .

3-La communication et les  Resentiments: Le manque de communication et de compréhension mutuelle autour de la division des tâches peut conduire à des sentiments de frustration, de sous-estimation et de ressentiment au sein du couple. Lorsque les membres d’un couple quittent leur domicile le matin pour la plus part , il est clair que ce soit pour le bien du couple . Toute fois  la traditionelle communication sur le rapport de la journée concerne presque toujours le plan professionnel ou les rapports avec les autres et moins les rapports du couple , cela crée à long terme une collocation et non un couple entraînant du ressentiment et des incompréhensions chez au moins l’un des partenaires .

La division des tâches peut-elle être équitable ?

Division des tâches , qui fait quoi ?

S’il existe de nombreuses stratégies pour une Division Équitable des Tâches,  il reste tout de même vérifié que ce côté équitable de la division des tâches est plus un sentiment qu’un fait ou un chiffre.  Cela nécessite à mon avis , de travailler sur  cinq aspects liés les uns aux autres  .


La communication ouverte  est le principal de ces aspects “j’avais commencé à en parler à mes amies de mon sentiment d’être obligée de tout faire seule sans Christophe  ” nous dit Marie , “mais en  réalité je devrais en parler avec Christophe  , cela n’a pas été facile mais nous y sommes parvenus ”   Il est essentiel d’établir une communication claire et ouverte sur les attentes, les besoins et les limites de chacun en matière de tâches ménagères ce qui conduit une  Collaboration et une Flexibilité. Ici nous  encourageons  une approche collaborative et flexible dans la répartition des tâches, en tenant compte des forces et des préférences de chacun nécessitant une Planification Partagée qui implique les deux partenaires dans la planification des tâches et des responsabilités, en tenant compte des horaires, des charges de travail et des engagements de chacun. Lorsque cela est bien fait la  Valorisation du Travail Domestique devient incontournable permettant de  reconnaître et valoriser le travail domestique et les efforts déployés par chaque partenaire, afin d’éviter les sentiments de sous-estimation et d’ingratitude . En fin l’Équité et l’Empathie doivent avoir une place de choix dans le couple . ” Christophe me comprend , peut-être pas à demi-mot mais il me comprend bien et le  plus  important , je dirait que nous faisons  tous les deux  des efforts à fin de mieux  se comprendre et nous améliorer en tant que couple”


Une division équitable des tâches ménagères et des responsabilités au sein d’un couple est essentielle pour promouvoir une relation saine, équilibrée et harmonieuse. En travaillant ensemble, en communiquant ouvertement et en valorisant les efforts de chacun, les partenaires peuvent créer un environnement domestique basé sur le respect, la collaboration et le soutien mutuel.

Investir du temps et de l’énergie dans la discussion et la mise en place d’une répartition équitable des tâches peut renforcer la connexion, la compréhension et l’équilibre au sein du couple, contribuant ainsi à une relation durable et épanouissante.

Quel est ton point vue sur ce sujet ?

Par Hans Dimitri Nguile

People and culture spécialiste

Articles connexes

La chance ou la préparation ? Deux clés du succès .

La chance ou la préparation ? Deux clés du succès .

Un acte de chance ou de savoir faire ? " Je n'ai pas de la chance " , " Tu as de la chance"...  ces expressions sont un crédo de notre langage quotidien .  La notion de chance  suscite toujours  un vif débat entre deux écoles de la vie : celle...

L’amitié authentique : Un trésor de plus en plus rare

Des amies ayant du temps l'une pour l'autre “Lorsque tu me demandes combien de frère et soeur j'ai , il m'est toujours difficile de répondre à la première intention , mes amis étant ma deuxièmes famille et occupent parfois dans ma vie une place que certains membres...

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Adrien Arsène A
Adrien Arsène A
3 mois il y a

L’amour c’est aussi se soucier de son partenaire..il est clair que nous venons des horizons différents (civilisation, traditions, et autres) mais il est claire que l’humain a une faculté d’adaptation hors norme et à mon humble avis, au vu de l’évolution drastique du monde il serait impératif pour tout Homme* de recherche l’équilibre en s’adaptant à l’environnement où il se trouve. Et cet équilibre commence dans un couple car c’est lui* la base toute famille..les courants de pensées peuvent être compris selon les réalités d’une époque ainsi, si chez l’homme bantu partager les charges domestiques avec sa femme est une honte, il faut avouer que cette honte n’émane pas forcément son intime conviction mais peut être du dogme ancestral autour de ce sujet alors que ledit dogme peut reposer comme je l’ai souligné plus haut sur les réalités et les moeurs de cette époque là..

Share This